Cher Blog,

Je t’écris de la Creuse, où je suis en train de finaliser, main dans la main avec mon cher et tendre (joyeusement soutenus par notre petite fée) un projet sur lequel nous travaillons en secret depuis des mois. En secret car au départ il était plus qu’incertain qu’un jour il se concrétise. Mais voilà, la Vie est joueuse et pleine de surprises, et toi qui t’attendais à ce que voit enfin le jour ma petite boutique HEKATE, tu vas être un peu déçu… peut-être même que tu vas être très surpris, et que tu ne vas pas en croire tes pixels. En tout cas moi, j’ai encore du mal à y croire… Laisse-moi te raconter. Tout a commencé lorsque je me suis mise au tricot et que je me suis rendue compte des dégâts générés par l’industrie de la laine (tu t’en souviens sûrement, c’est ici). Ne souhaitant pas – ne pouvant plus en toute conscience participer à de telles atrocités, je me suis mise en quête d’une alternative. Une alternative NATURELLE et sérieuse. C’est là que j’ai découvert que la fibre de chanvre possédait les mêmes propriétés thermorégulatrices que la laine d’origine animale, c’est à dire qu’elle tient chaud quand il fait froid et garde au frais quand il fait chaud. De plus, le chanvre c’est LA plante écologique par excellence, une culture à zéro déchet qui ne nécessite aucun traitement phytosanitaire, et très peu d’eau. Bref, une merveille de Dame Nature. Alors voilà, quand j’ai su ça, j’ai voulu en tricoter. J’en ai trouvé et j’ai adoré. Le problème c’est qu’il me fallait me fournir outre-Atlantique alors que les écheveaux étaient fabriqués en Chine, et les couleurs obtenues par teintures chimiques… le côté écolo de la démarche en prenait un petit coup. Alors nous avons décidé de créer nos propres écheveaux de chanvre à tricoter. Oui oui cher blog (et chères lectrices, chers lecteurs, amis, lutins, parents, passants, elfes, fées, tricoteuses, etc…) vous avez bien lu, je m’apprête à vous dévoiler, très prochainement notre gamme d’écheveaux de chanvre à tricoter colorés artisanalement en France avec des teintures végétales! Tu ne t’imagines même pas à quel point cela a été dur, très dur de mettre ce projet en route, de tenir bon en dépit des multiples obstacles rencontrés, de faire des choix, mais pas de concessions… Tu te doutes bien que j’ai une multitude de choses à raconter sur cette grande épopée : ma rencontre avec Michel Garcia, mes péripéties dans la teinturerie, ma première pelote, cet amour grandissant pour cette fibre magique, aux magnifiques reflets nacrés… tout sera relaté sur le blog du futur site :



On va quand même faire durer un peu le suspense, laisser passer ce très attendu solstice, et les fêtes qui l’accompagnent, et si tout va bien en janvier… ;-)

Bien sûr je n’ai pas abandonné la couture, la boutique, les patrons, bien au contraire, mais ça viendra un peu plus tard, tout prend du temps, tout suit son cours…

En attendant, j’ai quand même cousu un peu pour ma jolie, tricoté aussi (mais ces tricots-là ne sont pas faits avec « mon » chanvre…), pour cette saison froide déjà bien entamée…








Une petite cape à capuche pointue, modèle à télécharger ici, offert par Gasparine, merci à elle! Elle est trop mignonne et tombe parfaitement, je l’adore! J’ai utilisé un piqué de coton noir que j’avais depuis longtemps sur mes étagères, la doublure est en peluche de coton bio taupe, et le superbe fermoir est en étain. Avec les chutes, j’ai cousu des guêtres assorties, ainsi que des chaussons pour la maison (j’ai utilisé le patron des ballerines des Intemporels pour Enfants que j’ai arrangé à ma sauce):

Il y a eu aussi un chauffe-cœur en chanvre violet, modèle issu des Tricots Intemporels, et un petit sac cousu l’année dernière et que je n’avais pas encore photographié…





Il y a eu aussi un manteau de sorcière, à très large capuche pointue! Je suis partie de la base du manteau des Intemporels pour Enfants et l’ai entièrement modifié : j’ai réduit la profondeur d’encolure, allongé les manches pour bien les retrousser, redessiné la capuche, me suis amusée à faire des courbes, etc… techniquement, il est entièrement réversible. Pour les tissus : velours milleraies de coton bio noir, doublure en jersey de chanvre et coton bio violet et triplure en ouate de coton bio. Les fermoirs sont encore en étain mais aux motifs différents que sur celui utilisé pour la cape, je ne m’en lasse pas! A la pointe de la capuche, j’ai ajouté une petite tresse ornée d’une lune en nacre violette, et sous l’étiquette, un sequin rond assorti. Et puis comme c’est trop joli, facile et rapide à faire, une autre paire de guêtres!






Il y a eu aussi un pull à manches raglan un peu beaucoup pagode, mon 1er pull, top down en rond, en chanvre aussi, dentelle noire et gros boutons vintage en bois noir…





Il y a eu aussi une petite robe en molleton de coton bio gris chiné, patron express, avec un gros froufrou en jersey de chanvre et coton bio noir, boutons récup’ en métal, et… des guêtres assorties! Le tout porté avec un gilet long au point mousse, tricoté en chanvre noir (celui que j’avais perdu… et) :






Comme j’ai été très occupée ces dernières semaines, et que j’ai une tonne de mails en retard, je profite de ce post pour rassurer tout le monde : nous allons bien, les projets avancent!

Petite pensée pour Pascale & Didier, Paul & Véro, Les Insoumis, Claire, les Bioboys,
Nath, Mu, My, Edwige, Hellza, Marjoline;)

Merveilleux Yule et Joyeux Noël!
Que ce nouveau cycle nous apporte à tous beaucoup d’Amour et de Lumière :)

Edit du 16/12 :

Je souhaite juste préciser que les tricots portés par ma fille ne sont pas réalisés avec « mon chanvre », et que le lieu magique où ont été prises les dernières photos du post se trouve à Felletin, dans la Creuse (c’est le jardin de la Chapelle Blanche)…

Mille mercis pour vos adorables commentaires, je suis très très touchée :)